home Astuces Le saviez-vous : Le plaisir, toute une histoire !

Le saviez-vous : Le plaisir, toute une histoire !

teachermain_830798a

Quand on parle de sexe, on parle forcément de plaisir, de sensualité ou de divertissement, mais on ne peut pas en parler sans évoquer les faits un peu bizarres, qui attisent – un peu – notre curiosité et qui – surtout – nous font soulever les sourcils, à la recherche du pourquoi du comment…

En effet, au-delà des pratiques qui sortent du commun, et donc bien évidemment de la logique pour pas mal de personnes, le sexe reste quelque chose qu’il faut partager, peut importe la façon dont il fait.
Mais on peut comprendre que par moment, certaines habitudes ou pratiques sexuelles peuvent choquer, et se faire poser pas mal de questions : c’est là que cela devient intéressant d’essayer de comprendre ce qui a fait qu’on en est arrivé à ce point !

Mais avant de se lancer dans de grandes analyses sans fin, et souvent sans queue ni tête, place à un petit top 10 des faits sexuels les plus insolites, qu’ils soient anciens ou récents : vous en ferez ce que vous voulez ensuite 😉 !

  • Pour se masturber, les femmes utilisent les vibromasseurs en premier lieu, les doigts en deuxième et… Les bougies en troisième !
    Ce sont ces morceaux de cire qui arrivent sur la dernière marche du podium des objets les plus utilisés lorsque l’on parle de masturbation féminine !
  • Les hommes se masturbent en moyenne environ 12 fois par mois.
    Les femmes, une seule : au boulot mesdames !
  • Les hommes ont 11 érections par jour : si on calcule bien, il y a donc 1 chance sur 3 que vos grands-parents fassent encore des galipettes !
  • Seul 3% des hommes peuvent pratiquer l’autofellation : les autres, il va falloir se faire enlever des côtes !
  • Un moyen contraceptif utilisé dans l’Égypte Ancienne consistait à utiliser des crottes de crocodile…
    Si si pour de vrai !
  • Trois rapports sexuels par semaine rallongeraient la durée de vue de 10 ans : ça vaut le coup non ?
  • Le clitoris mesure environ 11 cm : tout comme le pénis pour les hommes, les tailles divergent…
  • Plus de 1 000 personnes meurent par an d’asphyxie autoérotique (priver le cerveau d’oxygène dans le but d’en tirer plus de plaisir) !
  • La diphallia, ou naître avec deux pénis, a été découverte pour la première fois en 1609.
    Depuis, une centaine de cas a été découverte.
  • Seulement 30 à 35% des femmes atteindraient l’orgasme par la pénétration : il reste 65% à explorer messieurs !
Commentaires

D'autres articles chauds